Découvrez l’impression 3D et les applications possibles de cette technologie.

imprimante 3D3_droits réservées

Tout public, Accès libre aux horaires d’ouverture.

Bibliothèque Balazé mercredi 11 au samedi 14 octobre
Bibliothèque Taillis vendredi 20 au vendredi 27 octobre

Réalisée au Japon, Crossover est une série qui propose une lecture de l’espace urbain de Tokyo. Elle utilise différents codes visuels pour interroger la notion de l’oeuvre, son espace de création et de représentation, ainsi que le rôle du spectateur/lecteur.

Tout public, Accès libre aux horaires d’ouverture.

Bibliothèque Châteaubourg Du 2 octobre au 3 novembre

crossoverLe mot de l’artiste

Crossover est une série faite au Japon. Je propose une lecture de l’espace urbain de Tokyo utilisant différents codes visuels pour interroger la notion de l’œuvre, son espace de création et de représentation, ainsi que le rôle du spectateur/lecteur. J’utilise la ville comme ressource artistique, comme un peintre utilise sa toile pour illustrer le processus de création sans connaissance d’exploration préalable. J’expérimente avec la perception, en remettant en cause la manière avec laquelle nous percevons un endroit, en utilisant des moyens techniques de représentation visuelle.

Mon processus créatif n’est en rien prédéfini ; c’est une recherche évolutive de questionnements où l’interaction avec d’autres est une étape importante dans le développement. Si j’essayais de le décrire avec quelques mots, j’utiliserais ce proverbe chinois : « Dis-moi et j’oublierai ; montre-moi et je peux me rappeler ; implique-moi et je comprendrai. »

Crossover
Photographie et dessin digital,

60 x 45 cms
2010 – 2011

 Pour en savoir plus sur Klaus Fruchtnis

Chercheur et artiste transdisciplinaire franco-colombien, Klaus Fruchtnis est diplômé des Beaux-Arts de Paris en spécialité art numérique et de la Sorbonne où il a étudié le design technologique et les nouveaux médias. Il s’appuie sur les nouvelles technologies pour développer des projets aux dimensions sociales et politiques, partagés dans la diversité culturelle. Artiste de la relation à l’autre, il n’hésite pas à s’éloigner des lieux habituels de la culture et se confronte à tous les domaines artistiques : photographie, multimédia, dessin numérique, expérimentation médiatique, dans un désir de recherche toujours plus profonde de proximité avec le public. Klaus Fruchtnis implique le public dans chacune de ses pièces créant une relation, un événement participatif où le spectateur devient acteur.

Site de l’artiste

Un travail né de l’expérimentation entre la photographie et l’art numérique.

Tout public, Accès libre aux horaires d’ouverture.

Médiathèque Vitré Du 2 octobre au 3 novembre

Le mot de l’artiste

Sydney fade & intransit

Œuvres interactives / net art

Mon travail naît de l’expérimentation entre la photographie et l’art numérique. Je crée des œuvres pour être en constante interaction avec le public. Elles sont conçues comme des cartes: une constitution hétérogène en permanente fusion, conceptuelle et technologique, en attente d’être lues par le public.

J’accorde beaucoup d’importance à la perception et à l’expression de mes œuvres dans l’espace physique, pas seulement en tant que surface ou par les médias utilisées, mais aussi comme espace physique dans lequel elles sont exposées. J’invite le public à participer, ou plutôt à explorer, chacune de mes œuvres créant une « relation fusionnelle», comme un événement, où l’avant, le pendant et l’après, sont des étapes très importantes de mon processus créatif.

Mon questionnement sur l’image et son origine a commencé en 2006 en Nouvelle Zélande, avec un projet multimédia et photographique qui s’intitulait in transit. Ce projet proposait une recherche architecturale et urbaine qui touchait à des différents questionnements sur la notion d’espace, mais qui guidaient tous vers un même sujet : l’accessibilité aux nouvelles formes d’art. Cette recherche définissait des questions sur le paysage, le territoire et le non-lieu, conçu comme un concept ou plutôt comme une attitude mentale qu’une perception immédiate, ou une identification de l’objet expérimenté.
numerique kalus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pour en savoir plus sur Klaus Fruchtnis

Chercheur et artiste transdisciplinaire franco-colombien, Klaus Fruchtnis est diplômé des Beaux-Arts de Paris en spécialité art numérique et de la Sorbonne où il a étudié le design technologique et les nouveaux médias. Il s’appuie sur les nouvelles technologies pour développer des projets aux dimensions sociales et politiques, partagés dans la diversité culturelle. Artiste de la relation à l’autre, il n’hésite pas à s’éloigner des lieux habituels de la culture et se confronte à tous les domaines artistiques : photographie, multimédia, dessin numérique, expérimentation médiatique, dans un désir de recherche toujours plus profonde de proximité avec le public. Klaus Fruchtnis implique le public dans chacune de ses pièces créant une relation, un événement participatif où le spectateur devient acteur.

Site de l’artiste

Cartographical Minds est une série traitant de la notion multiple de l’espace imaginaire dans le monde moderne, y comprisl’idée de ce qui existe ou devrait exister dans un espace donné, privé, vrai ou imaginaire. Des images que vous devrez décoder !

Tout public, Accès libre aux horaires d’ouverture.

Médiathèque Vitré Du 2 octobre au 3 novembre
Médiathèque Châtillon-en-Vendelais Du 2 octobre au 3 novembre
Bibliothèque Argentré-du-Plessis Du 2 octobre au 3 novembre

Le mot de l’artiste

Cartographical Minds est une série traitant de la notion multiple de l’espace imaginaire dans le monde moderne, y compris l’idée de ce qui existe ou devrait exister dans un espace donné, privé, vrai ou imaginaire. Ces images sont faites pour être décodées par le téléspectateur comme un lecteur de cartes. Un lecteur à ne pas distraire par quelque chose qui incommode la compréhension. Chaque carte a été codée utilisant des signes, des symboles, de lettrage, et des lignes facilement compréhensibles.

Ce projet est basé sur la technique photographique, il subit une mutation entre des lignes et des histoires du monde imaginaire. Après une courte discussion avec la personne que je photographie, je cherche à capturer la mémoire ou des éléments significatifs de chaque personne ou des événements qui pourraient définir l’esprit de celui-ci. L’image et l’espace évoluent l’un à côté de l’autre. En conséquence, j’attribue une partie de mon monde imaginaire à chacune des images, les laissant faire partie de ma propre histoire.

Les cartes capturent l’image et l’espace d’un endroit imaginaire qui existe seulement dans un esprit commun. J’essaie d’explorer par une série de possibilités la façon de présenter et de représenter leurs esprits par une image. Pour cette raison, j’emploie un support de l’ordre du réel, la photographie, et un support de l’ordre de l’imaginaire, le dessin digital.

 Photographies en noir & blanc et dessin digital

60 x 85 cms
2008 – 2010

 Pour en savoir plus sur Klaus Fruchtnis

Chercheur et artiste transdisciplinaire franco-colombien, Klaus Fruchtnis est diplômé des Beaux-Arts de Paris en spécialité art numérique et de la Sorbonne où il a étudié le design technologique et les nouveaux médias. Il s’appuie sur les nouvelles technologies pour développer des projets aux dimensions sociales et politiques, partagés dans la diversité culturelle. Artiste de la relation à l’autre, il n’hésite pas à s’éloigner des lieux habituels de la culture et se confronte à tous les domaines artistiques : photographie, multimédia, dessin numérique, expérimentation médiatique, dans un désir de recherche toujours plus profonde de proximité avec le public. Klaus Fruchtnis implique le public dans chacune de ses pièces créant une relation, un événement participatif où le spectateur devient acteur.

Site de l’artiste

Venez découvrir les logiciels libres et leur philosophie au travers d’une exposition réalisée par l’Association April (Association de promotion et de défense du logiciel libre dans l’espace francophone).

expolibre-A2-2016-page001

Tout public. Accès libre aux horaires d’ouvertures.

Bibliothèque Châtillon-en-Vendelais Du 2 octobre au 3 novembre
Espace multimédia Saint-Aubin-des-Landes Du 2 au 14 octobre
Bibliothèque Argentré-du-Plessis
Espace multimédia Domagné
Bibliothèque Visseiche
Bibliothèque Pocé-les-Bois Du 16 octobre au 4 novembre
Bibliothèque Saint-Didier
Bibliothèque Taillis
Bibliothèque Mondevert Du 16 au 25 octobre
Bibliothèque Brielles Du 30 octobre au 4 novembre